NOTRE SIEGE SOCIALPREMIER BÂTIMENT TERTIAIRE AUTONOME EN ÉNERGIE
UN GESTE POUR LA PLANETE
UN COEUR TOUT EN CANETTES !

Flash Sécurité : sécurité au travail en conditions hivernales

Comment travailler en sécurité malgré le froid ou la neige ?

Si nous aimons tous l’hiver parce qu’il est synonyme de fêtes, de moments en famille et de cadeaux, notre corps lui n’en dirait pas tant, surtout si vous travaillez en extérieur. Suivez les quelques conseils qui vont suivre pour passer l’hiver sereinement.

Recrudescence des accidents du travail lors de la saison hivervale

FS decembre19 article1

Depuis le changement d’heure d’octobre dernier, les journées raccourcissent peu à peu, les nuits tombent bien plus vite, et les températures chutent considérablement ! La saison hivernale est lancée, et elle arrive avec son lot de dangers. Les premières fatigues se font ressentir, le froid, le vent, la nuit, la neige ou encore le verglas sont autant de dangers qu’il ne faut pas négliger, sinon c’est l’accident assuré. Vous l’aurez compris, notre corps est mis à rude épreuve.

En hiver, tous les travailleurs peuvent être exposés au froid à un moment ou à un autre et de manière plus ou moins continue, mais les professions dont l'activité se fait en extérieur sont plus exposées que d'autres :

  • Les travailleurs du BTP,
  • L'entretien et la maintenance des lignes de télécommunication ou du réseau routier,
  • Les vendeurs sur les étalages extérieurs,
  • Les travailleurs agricoles...

Les risques encourus

FS decembre19 article2

Tout d’abord nous nous exposons aux dangers de l’hiver à partir du moment où nous montons dans notre voiture pour nous rendre au travail. Sur les routes, le risque d’accidents augmente à cause des mauvaises conditions météo, il est ainsi normal de redouter de la neige et du verglas, mais savez-vous ce que vous devriez faire ou ne pas faire au volant quand le temps se dégrade sérieusement ?

  1. Contrôlez votre véhicule (vérifiez les pneus, les essuie-glaces, les feux, le désembuage),
  2. Réduisez votre vitesse (roulez plus lentement dès qu'un risque de perte d'adhérence se présente),
  3. Faites des pauses plus régulièrement si vous faites de longs déplacements.

Ensuite, le froid peut avoir des répercussions sur la qualité du travail et provoquer directement ou indirectement des accidents (glissades, chutes de hauteur ou de plain-pied, perte de dextérité…). Les effets sur la santé peuvent concerner le corps dans son ensemble ou seulement les parties exposées, allant des simples engourdissements jusqu’aux gelures. Le travail au froid augmente également les risques de troubles musculo-squelettiques.

L'hypothermie représente la pathologie due au froid la plus grave, elle résulte d'une perte excessive de chaleur corporelle. Elle peut être fatale. Nous parlons ici des risques directement liés au froid et à la baisse des températures, mais le froid peut aussi provoquer des accidents de manière indirecte.

Les risques indirects sont favorisés par la diminution de la dextérité due au refroidissement des extrémités et à la diminution des performances musculaires. A des températures très basses, le froid agit sur les muscles plus profonds, ce qui a pour effet de diminuer la force musculaire et de provoquer une raideur articulaire. La vigilance mentale est également réduite en raison de l'inconfort causé par le froid. Le froid est donc susceptible de provoquer :

  • Des accidents de manutention dus à l'incapacité à effectuer des mouvements fins,
  • Des chutes de plain-pied sur sol glissant.

Enfin, dans le froid, nous nous fatiguons plus vite afin de ne pas faire durer cette sensation de froid désagréable, et nous avons tendance à nous précipiter, ce qui nuit à notre vigilance !

Comment éviter ces risques ?

Des mesures de prévention adaptées permettent de réduire le nombre d’accidents et de troubles liés au travail au froid. Les mesures les plus efficaces consistent à éviter ou à limiter le temps de travail au froid. À défaut, il convient, entre autres mesures, d’organiser le travail, de fournir des équipements de travail adaptés et de chauffer les locaux de pause.

Savez-vous que 30% de la chaleur corporelle se perd par les extrémités ? Alors protégez vos mains et vos oreilles ! Portez un bonnet, un tour de cou (les écharpes peuvent être dangereuses, attention), une paire de gant si possible, et portez plusieurs couches de vêtements plutôt qu’un seul vêtement épais.

Il est également important de manger régulièrement pour fournir des calories à votre corps, tout en vous hydratant avec des boissons chaudes (surtout pas de café, il déshydrate !). Enfin, évitez de consommer de l’alcool, il fait diminuer la température de votre corps.

Toute l’actualité d’Abalone France sur Facebook, LinkedIn et Twitter.

RECHERCHER UNE OFFRE D'EMPLOI

RECHERCHE PAR GÉOLOCALISATION

LA FORMATION ABALONE

 

formateur rvb

DÉCOUVREZ LES PROGRAMMES ABALONE

 

Découvrir

L'ACTUALITÉ
ABALONE

Logo Abalone

ABALONE
43 rue Bobby Sands
ZAC de la Lorie
BP 80095
44814 SAINT-HERBLAIN Cedex
Tél: 02 40 69 09 83
Fax: 02 40 69 04 73

 
SRAP Logo RSE Global compact