NOTRE SIEGE SOCIALPREMIER BÂTIMENT TERTIAIRE AUTONOME EN ÉNERGIE

GTranslate

Flash Sécurité : travail en conditions hivernales

L’arrivée de la saison froide peut bouleverser nos habitudes de travail et compliquer notre activité.

Les risques saisonniers liés au froid et aux intempéries viennent s’ajouter aux risques déjà présents toute l’année sur notre lieu de travail. Les conseils suivant vous permettront de passer l’hiver plus sereinement.

Flash Sécurité Article NOV2021 Corps

Des dangers accrus sur notre lieu de travail en hiver

Le temps d’ensoleillement diminue peu à peu, et les températures chutent considérablement ! La saison hivernale est lancée, et elle arrive avec son lot de dangers. Les premières fatigues se font ressentir : froid, vent, nuit, neige ou encore verglas sont autant de dangers qu’il ne faut pas négliger, sinon c’est l’accident assuré. Vous l’aurez compris, notre corps et notre vigilance sont mis à rude épreuve.

En hiver, tous les travailleurs sont exposés au froid à un moment ou à un autre de la journée et de manière plus ou moins continue. Les professions dont l'activité se fait principalement en extérieur sont bien sur les plus exposées :

  • Les travailleurs du BTP,
  • L’entretien et la maintenance des lignes de télécommunications ou du réseau routier,
  • Les vendeurs sur les étalages extérieurs,
  • Les travailleurs agricoles,
  • Les usagers de la route…

Même si vous travaillez dans un endroit chauffé, ne vous croyez pas pour autant totalement protégés. La saison froide impacte nécessairement vos déplacements entre votre domicile et votre lieu de travail. Lorsque la saison froide s’installe, nous devons tous nous montrer vigilants, sans exceptions.

Les risques encourus

FS decembre20 article2

Les premiers risques auxquels nous nous exposons sont les risques liés aux trajets. Le risque d’accident augmente à cause des mauvaises conditions météo. Pluie, brouillard, obscurité et surtout neige et verglas augmentent drastiquement les le nombre d’accidents sur vos de trajets. Vous pouvez trouver l’ensemble des informations sur ce sujet dans l’article du mois dernier.

Ensuite, le froid peut avoir des répercussions sur la qualité du travail et provoquer directement ou indirectement des accidents. Les effets du froid se font sentir de multiples manières, les plus connues sont les engourdissements, les gelures et l’hypothermie. L'hypothermie apparaît lorsque la température corporelle tombe en dessous de 35°C, il s’agit de la pathologie due au froid la plus grave. Elle peut être fatale.

Le froid peut aussi provoquer des accidents de manière indirecte.

Les risques indirects sont favorisés par la diminution de la dextérité due au refroidissement des extrémités et des muscles. A des températures très basses, le froid agit sur les muscles plus profonds, ce qui a pour effet de diminuer la force musculaire et de provoquer une raideur articulaire. La vigilance est également réduite en raison de l'inconfort causé par le froid. Le froid est donc susceptible de provoquer :

  • Des accidents de manutention due à l’incapacité à effectuer des mouvements précis, en douceur,
  • Des chutes de plain-pied sur sol glissant.

Avec le froid, nous nous fatiguons plus vite et donc nous avons tendance à nous précipiter, ce qui nuit à notre vigilance !

La température extérieure n’est pas le seul paramètre à prendre en compte pour estimer notre perception du froid. La pluie et l’humidité impactent fortement la température ressentie. Un corps perd 25 fois plus vite sa chaleur s’il est immergé dans l’eau que s’il était à l’air libre.

Le vent est aussi un facteur important à prendre en compte. Il existe même une échelle, que vous retrouverez ci-dessous, pour estimer la température ressentie en fonction du vent :

Flash Securite Article NOV2021 températures

Comment éviter ces risques ?

Des mesures de prévention adaptées permettent de réduire le nombre d’accidents et de troubles liés au travail au froid. Les mesures les plus efficaces consistent à éviter ou à limiter le temps de travail au froid. À défaut, il convient, entre autres mesures, d’organiser le travail en fonction des conditions climatiques, de fournir des équipements de travail adaptés et d’aménager des locaux de pause chauffés.

Saviez-vous que 30% de la chaleur corporelle se perd par les extrémités ? Alors protégez vos mains, vos pieds et votre tête ! Portez un bonnet, un tour de cou (mais pas une écharpe qui peut être dangereuse), une paire de gant si possible, de grosses chaussettes.

Préférez porter plusieurs couches de vêtements qu’un seul vêtement épais. Il existe même une méthode, la règle des trois couches :

  • Une première couche respirante près du corps, constituée d’un vêtement technique/synthétique ou en laine mérinos. Il doit évacuer la transpiration et vous garder au sec.
  • Une deuxième couche isolante, constituée d’un seul vêtement chaud tel qu’une polaire ou une doudoune. Il doit garder votre chaleur corporelle.
  • Une troisième couche protectrice, constituée d’un vêtement imperméable. Il doit vous protéger des intempéries.

Il est également important de manger régulièrement pour fournir de l’énergie à votre corps, tout en vous hydratant avec des boissons chaudes. Cependant évitez le café qui déshydrate et l’alcool, dont la consommation est interdite sur le lieu de travail et, qui vous refroidis en plus de vous déshydrater.

Ne laissez pas la météo vous refroidir !

Toute l’actualité d’Abalone France sur Facebook, LinkedIn et Twitter.

RECHERCHER UNE OFFRE D'EMPLOI

RECHERCHE PAR GÉOLOCALISATION

LA FORMATION ABALONE

 

formateur rvb

DÉCOUVREZ LES PROGRAMMES ABALONE

 

Découvrir

L'ACTUALITÉ
ABALONE

Logo Abalone

ABALONE
43 rue Bobby Sands
ZAC de la Lorie
BP 80095
44814 SAINT-HERBLAIN Cedex
Tél: 02 40 69 09 83
Fax: 02 40 69 04 73

 
SRAP Logo RSE Global compact